Egypte: les investisseurs étrangers ont injecté 1,42 milliard $ dans le marché boursier depuis la libéralisation de la livre

Le président du conseil d’administration de la Bourse du Caire, Mohamed Farid, a annoncé, le 26 avril, que les investisseurs étrangers ont injecté 25 milliards de livres (1,42 milliard de dollars) sur le marché boursier depuis la mise en flottaison de la monnaie nationale en novembre 2016.

M. Farid a également fait savoir que les investisseurs étrangers ont investi 8,7 milliards de livres sur l’Egyptian Exchange au premier trimestre 2018 contre 3,1 milliards durant le quatrième trimestre de 2017.

Selon lui, la moyenne des échanges quotidiens a bondi de 200%, pour atteindre 1,6 milliard de livres par jour après la libéralisation du taux de change de la livre égyptienne, contre 530 millions de livres auparavant.

La flottaison de la livre était l’une des conditions posées par le Fonds monétaire international (FMI) pour le déblocage d’un prêt de 12 milliards de dollars.

Appuyé par l’institution de Bretton Woods, l’’Egypte  a également exécuté un programme de réformes économiques audacieux, qui comprend notamment l’instauration d’une la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et la réduction des subventions à l’énergie, en vue de réduire son déficit budgétaire.

Selon les prévisions du FMI, ce pays d’Afrique du Nord devrait enregistrer une croissance économique de 5,2% durant l’exercice 2017-2018 (juillet-juin), et de 5,5% au cours du prochain exercice. 

Source: Agence ecofin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils