La plateforme d’échange de bitcoin Paxful, réalise un volume de 40 millions $ par mois en Afrique

 La plateforme d’échange de bitcoin Paxful, réalise en moyenne, un volume de 40 millions de dollars par mois en Afrique, a rapporté le site d’information Bitcoin News, citant un dirigeant de ce réseau d’échange pair à par (P2P). «Paxful réalise un volume mensuel d’échange de bitcoins de l’ordre de 40 millions de dollars en Afrique.»,a révélé le co-fondateur de la plateforme, Ray Youssef, indiquant que les paiements sur ce continent sont principalement effectués via des cartes cadeaux.

Le succès de la plateforme en Afrique est tel que le Nigeria et le Ghana sont désormais respectivement les 2è et 3è plus grands marchés pour Paxful, derrière les Etats-Unis. Youssef a précisé que les Africains n’utilisent pas le bitcoin uniquement à des fins de spéculation comme c’est le cas dans la plupart des régions du monde. «Les Africains convertissent leur épargne en cryptomonnaie pour la préserver de l’hyperinflation. La monnaie fiduciaire nigériane, le naira, a par exemple perdu 90% de sa valeur par rapport au Dollar américain et à l’Euro au cours des deux dernières années alors que le bitcoin a réalisé une hausse spectaculaire de plus de 1 000% sur la seule année 2017.», a-t-il expliqué. 

Et d’ajouter : «j’ai vu comment les non bancarisés et les sous-bancarisés sont évincés des opportunités économiques. Ces personnes sont incapables de lancer des entreprises ou de s’engager dans le commerce simplement parce que leurs pays ne disposent pas d’infrastructures adéquates. Je vais faire une déclaration audacieuse: nous sommes tous à la veille de la révolution financière P2P, et elle est dirigée par l’Afrique». Paxful propose un service de paiement pour les e-commerces, avec un bouton permettant de payer directement via la plateforme.

La plateforme fondée en 2015 offre plus de 300 modes de paiement, allant du cash aux cartes cadeaux en passant par Paypal et toutes les cartes bancaires.


Source: Agence ecofin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils