Le bitcoin fait son entrée en bourse

Le bitcoin, première monnaie virtuelle du monde, est entre le dimanche 10 décembre à la Bourse de Chicago où il fera l’objet de contrats spéculatifs.

Bientôt, d’autres plateformes boursières vont lancer des instruments financiers indexés sur les cours du bitcoin. Entre espérances de gros profits et risques inconsidérés, les financiers sont divisés.

La valeur du bitcoin a été multipliée par 15 depuis le début de l’année. Il n’en fallait pas plus pour que les marchés financiers longtemps méfiants face à cette monnaie virtuelle sans cours légal lui accordent finalement ses lettres de noblesse.

La principale Bourse d’options américaine à Chicago lance des contrats à terme qui vont permettre de spéculer sur la valeur du bitcoin comme sur un actif financier traditionnel. Dans quelques jours, le Chicago mercantile exchange (CME) fera de même, et le Nasdaq prévoit de s’y mettre l’année prochaine.

La banque d’affaires Goldman Sachs s’est déclarée prête à jouer les intermédiaires entre acheteurs et vendeurs de produits financiers liés à la monnaie virtuelle. Un pactole qui représente 272 milliards de dollars n’est pas de ceux qu’on néglige.

Mais l’association des Bourses de produits dérivés FIA, comme d’autres grands acteurs de la finance, dénoncent les risques énormes de bulle spéculative et le caractère irrationnel de l’envolée du bitcoin. Ils mettent en garde les investisseurs contre la possibilité de perdre gros dans cette affaire.

Source: RFI

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils